vendredi 30 juin 2017

26 juin 2017 – Coaza, un retour aux sources 16 ans après (pour Aurore) ! (3/5)

Vendredi matin, un « intrus » se glisse dans le lit des enfants : ils l'ont surnommé mini Mitchi, leurs chats leur manquent... Aubin est d'accord pour repartir si on les emmène avec nous !


Pedro et Vicentina nous accompagnent dans le 4x4 sur une nouvelle piste au-dessus de Coaza qui doit nous emmener à un point de vue qui nous permettra de voir tout un chapelet de lacs d'altitude. Malheureusement, la piste n'est franchement pas bonne et nous sommes obligés de nous arrêter bien avant.
Nous montons quand même au sommet d'une petite butte où nous en profitons pour prendre un café avec vue imprenable sur Coaza.



Finalement, Pedro et Vicentina redescendent en voiture (Pedro doit animer à 12h une session de formation et Vicentina préparer le repas pour tout le foyer!), et les enfants décident d'aller avec eux. Nous continuons nous à pied, avec Aurélie, en direction d'un petit lac.




Puis nous redescendons au foyer à travers un très joli paysage de rocailles, de murs en pierre, d'eucalyptus et où pâturent des troupeaux de lamas et d'alpagas.



Le samedi, branle-bas de combat, nous partons en randonnée avec tous les enfants du foyer, en tout 22 personnes, pour deux 4x4 cela passe à l'aise !



Après une dizaine de km de pistes, nous prenons un petit chemin en direction d'un lac (lac Marcanacota) dans lequel l'association Allin Kawsay avait installé, à l'époque d'Aurore, des élevages de truites. L'élevage ne fonctionne plus, et ce lac, magnifique, appartient à la famille de 2 des enfants du foyer qui ne sont pas peu fiers de montrer cela à tout le monde.

La randonnée n'est pas facile, le lac est à 4 200 m d'altitude et il faut grimper quand même beaucoup mais le paysage est somptueux et mérite vraiment les efforts que l'on fait. Blanche est accompagnée par 3 copines qui ne la lâchent pas et cela la motive. Aubin suit les garçons du groupe sans trop de soucis. Les parents eux sont à la traîne, mais nous monterons au lac quand même.







En haut, au boulot, il faut faire cuire les patates pour tout le monde : ce sera « papas huatia », des patates cuites dans de la terre chauffée à blanc.
Le menu est copieux : patates, anchois en boîtes, fromage, Inca Kola.



Aubin jouant aux billes avec Edwin






Après cela, les enfants se mettent à la pêche à la truite selon une méthode bien à eux : on fait un barrage de terre et de roche sur la rivière, et le niveau baissant, c'est pêche à la truite à la main en allant chercher sous tous les rochers... Aubin est lui le préposé pour porter les poissons péchés et il en est pas peu fier ! Cela occupera une grande partie de l'après-midi dans un environnement de toute beauté.



un barrage en bonne et due forme, pas vrai Guy ?










La redescente se fait dans les nuages, au milieu des alpagas. Les enfants sont partis devant avec leurs copains : on les voit de moins en moins. La journée aurait été parfaite si Aubin ne s'était pas fait mordre (légèrement) par un chien non-errant !!









Résumé de la journée en film (projeté aux enfants du foyer)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire