mardi 11 juillet 2017

09 juillet 2017 – Sur les rives (péruviennes puis boliviennes) du Lac Titicaca

Notre première journée nous amène à Puno après avoir pris un transport collectif depuis notre bivouac à l’Hôtel Casa Blanca.
Notre destination : les Iles Uros, des îles constituées de roseaux (les « totoras ») sur lesquelles sont construites des maisons en roseaux... et sur lesquelles on accédait traditionnellement sur des barques en roseaux... (encore plus avant, les gens vivaient ici sur ces barques en roseaux avant de se sédentariser).
Bon, aujourd'hui, on y accède par des bateaux à moteur (le notre avait quelques soucis, avançait à la vitesse d'une tortue – pas marine – et notre « capitaine » a dû écoper de longue tant nous prenions l'eau), les barques en roseaux sont motorisées (et remplies de bouteilles de plastiques) et il y a des panneaux photovoltaïques à chaque maison.
















Puis nous visitons la ville de Puno, où Aurore essaie de retrouver le café dans lequel elle aimait passer du bon temps. Les enfants adorent les pâtisseries !



Les 2 jours suivants sont moins tournés sur la découverte : coups de fil, réparation du camping-car (problèmes électriques à la salle de bains, réparation d'un bas de caisse abîmé à Juliaca), recherche difficile d'une personne « compétente » pour réparer un impcat sur le pare-brise : la première attaque à la perceuse, perce totalement le pare-brise, agrandissant la fissure (mais c'est de notre faute, car il a dû le faire en plein soleil!), la seconde répare, toujours à la perceuse, mais avec un peu plus de modération... Mais ce ne sont pas des artistes de la réparation ! Carglass peut être tranquille et a un marché potentiel au Pérou...

Finalement, samedi, nous faisons une dernière balade avec Aurore au-dessus de l'hôtel, en direction d'anciennes ruines incas. La randonnée est sympa et nous y voyons aussi plusieurs vizcaches.
Mais qu'est ce que l'environnement est sale !










Hôtel Casa Blanca

Puis nous reprenons la route en direction de la Bolivie, passons la frontière assez facilement (en juste 1 heure!) avant d'aller nous installer au bord de la plage à Copacabana, version bolivienne, une station balnéaire où nous avons droit à un très joli coucher de soleil sur le Lac Titicaca.

Des WC construits au fond des terrains avec les Andes enneigées en arrière-plan


La station balnéaire de Copacabana





Le lendemain, nous tournons dans Copacabana et allons flâner vers l'église devant laquelle de nombreux véhicules décorés attendent d'être bénis. Il y a foule, nous sommes dimanche.









Puis nous passons tranquillement le reste de la journée, en échangeant avec plusieurs jeunes couples de français sympathiques, sur nos expériences de voyage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire