vendredi 16 décembre 2016

16 décembre – Passage rapide à El Chalten

Ce n'est pas que ce village ne nous a pas plu, mais il ne nous est pas apparu sous ses meilleurs attraits : du vent, du vent, et encore du vent...

Pourtant tout avait bien commencé, avec le Fitz Roy qui apparaissait au loin quand on arrivait.



La première nuit fut très ventée (avec en plus des gardes-parcs stupides qui obligent les campings-cars à se mettre à 90°, soit avec le vent bien sur le côté!!!), nous attaquons dans le vent et sous les bourrasques de pluie passagères la randonnée qui nous menait au Lago Capri, juste en-dessous du Fitz Roy.
Ballade très jolie, avec des enfants qui marchent sans aucun souci (8 km AR) et pique-nique au bord du lac, mais vue complètement bouchée sur le Fitz Roy.








De retour au camping-car, le vent avait... forci !!! En se rendant à l'Office de Tourisme, on apprend que de la pluie était attendue pour la nuit et le lendemain, avec un vent qui devait encore forcir... Résultat : nous quittons El Chalten au plus vite.
Et sur la ligne droite qui relie El Chalten à la RN 40 (100 km), nous croisons nos amis campings-caristes français : une rapide discussion et ils font demi-tour pour nous suivre, direction Tres Lagos, en espérant être à l'abri du vent.
Il a juste fallu qu'ils règlent l'histoire d'un auto-stoppeur qu'ils avaient embarqué dans leur Land-Rover et qui lui ne comptait pas faire demi-tour. On a donc stoppé une voiture qui allait à El Chalten et on l'a confié...

Nous prenons nous-mêmes 2 auto-stoppeurs italiens jusqu'à Tres Lagos où nous nous posons dans un camping très sommaire, mais surtout à l'abri du vent. La seule chose à payer étant les douches chaudes... (enfin chaudes, pas pour le dernier qui y est allé!).
Nous passons la soirée tous dans notre camping-car, avec en plus 2 jeunes françaises que Denis et Marie-Thé avaient pris en stop plus tôt dans la journée : 10 dans Nehmo, on se tient chaud.
Tres Lagos s'avère être un coin à auto-stoppeurs coincés..., le départ de nos campings-cars vers le Nord le vendredi étant attendu comme le messie et des options sur les places sont posées.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire