mercredi 21 décembre 2016

20 décembre - Blanche, un anniversaire chilien en 2 fois

Nous passons une nuit au calme dans le parking du camping de Stone House dans le futur Parque Nacional Patagonia, avant de reprendre notre route chaotique tout au long du Rio Chacabuco.
C'est toujours aussi beau, et notre moyenne toujours aussi basse...



Le temps est avec nous et cela nous permet de fêter l'anniversaire de Blanche autour d'un pique-nique, avec au loin des troupeaux de guanacos qui jouent et chahutent.
On ne fait que la partie salée (saucisses et pâtes à sa demande) ; la partie sucrée ne pourra se faire que plus tard quand nous aurons acheté des œufs (impossible de leur faire passer la frontière).




Nos hautes vitesses nous permettent de tester de nouveaux pilotes... Les premiers tests sont encourageants...



Nous arrivons au siège du futur Parque Nacional Patagonia.
Il s'agit d'un édifice de pierre superbe qui associe classicisme et raffinement, avec un sol fait de carrelages en bois, de dorures et de grandes reproductions qui ornent les murs, avec du bois partout... du goût, beaucoup de goût et beaucoup d'argent dépensé... On se croirait dans un ancien lodge britannique. Aurore demande de quand datent ces bâtiments... Réponse : 5 ans !!!


Nous continuons notre route à notre vitesse d'escargot chaotique, rejoignons enfin la Carreta australe et poursuivons notre route jusqu'au village de Cochrane. Le temps a viré à la pluie et nous ne sommes pas trop fiers sur cette route en terre qui devient glissante.
A Cochrane, nous cherchons désespérément un garagiste qui veuille réparer notre pare-brise. En effet, nous venons de nous rendre compte que les grands vents de la veille ont fait des dégâts : 3 éclats sur le pare-brise et surtout une fissure de 5-6 cm... Mais ici, la seule solution envisagée est de changer le pare-brise, qu'ils n'ont pas et ne peuvent pas commander !


La pluie se poursuivant, nous nous posons pour la nuit dans un petit camping (camping San Lorenzo). En fait, les propriétaires ont ouvert leur jardin et accueillent ainsi tentes et campings-cars. 2 toilettes ont été installés, des tables, une salle commune et une cuisine, et surtout, il y a du wifi.

Après une nuit sous la pluie et les aboiements de chiens, nous nous posons pour la journée. Au menu : jeux pour les enfants, courses pour les parents (pour aller en particulier chercher les œufs pour le gâteau d'anniversaire de Blanche), réflexion pour Aurore sur la manière d'utiliser le kit de réparation de pare-brise que nous avions embarqué (on s'aperçoit que le mode d'emploi est en allemand – heureusement que nous avons du wifi), douches chaudes pour tout le monde dans le camping,...
A midi, nous dégustons le gâteau au chocolat et profitons de l'après-midi pour jouer au foot dans le jardin et découvrir celui-ci : le propriétaire fait tout avec du bois (tables, bancs, abris, sièges,...), avec goût et simplicité. C'est plus joli sous le soleil...






Puis Aurore va faire un tour dans le village... histoire de se prendre la pluie qui se remet à tomber...




Nous passons ensuite la soirée tranquillement dans le camping-car à envisager la suite du voyage, et à nous préparer à la dure Carreta australe qui nous attend demain. Les enfants eux regardent un film sur leur tablette.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire