dimanche 5 février 2017

01 février 2017 – Halte à Salta

Lundi matin, nous partons de bonne heure, à pied depuis le camping en direction du centre ville de Salta ; au programme, de l'utilitaire, avant un peu de tourisme. On cherche puis on trouve un magasin d'électricité pour avoir un adaptateur argentin pour se brancher dans les campings, un raccord de gaz pour pouvoir recharger facilement nos bouteilles de gaz, une carte de Bolivie (on avait zappé cela dans nos préparatifs), un réparateur pour notre appareil photo qui a un corps étranger depuis quelque temps (qui nous regardera notre appareil pour mercredi matin, normalement...), des fruits au marché local,...


Puis nous arrivons dans la zone plus touristique, mieux mise en valeur, avec de jolis bâtiments, l'Eglise San Francisco, ainsi que la cathédrale. Nous mangeons quelques empanadas dans un petit resto. Puis, comme il fait très chaud et que les enfants fatiguent, nous rentrons en taxi au camping.






Là, les enfants retournent dans l'eau de la piscine, puis mangent une glace, tandis que les parents discutent avec un camping-cariste français rencontré sur place.



Puis les enfants font leur école avec en arrière-plan et en arrière-bruit, un argentin qui s'égosille debout sur une table avec un micro et une grosse sono : l'argentin aime écouter de la musique, de préférence très forte, quand il vient en camping.



A 19h, même système que la veille et tout d'un coup le camping devient complètement calme.

Mardi, nous restons au camping, entre lessive, cuisine, courses, école et piscine pour les enfants qui en profitent pour s'essayer aux masques, tubas et palmes, et pour nous, calculs sur la suite du voyage. Nous hésitons entre 2 options : soit, cap à l'est, pour aller jusqu'aux chutes d'Iguazu ou cap à l'ouest pour rejoindre le désert d'Atacama (mais il y a eu de grosses pluies la semaine dernière sur un territoire où il ne pleut guère et les routes ont souffert...). On se rend compte que 10 mois c'est court et qu'il y a beaucoup de choses à voir...
Tout est calme jusqu'au repas de midi, où Aurore, en mangeant du bon pain français, se casse une dent et perd un des ses plombages. Ce sera pour elle, après-midi à la recherche d'un dentiste qui veuille bien la soigner.



Aurore rentre soignée finalement vers 20h ; cela s'est mieux passé que prévu.

Mercredi matin, Aurore repart en ville chercher l'appareil photo qui nous revient réparé. Tout s'arrange.
Les enfants font école le matin, même si c'est dur car nous sommes entourés par un centre de loisirs et nous avons 50 gamins autour de nous.
Puis, direction piscine.



Nous quittons Salta en milieu d'après-midi, finalement direction Iguazu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire