mercredi 2 août 2017

29 juillet 2017 – Désormais en Uruguay...

Après nos jours calmes dans le camping El refugio près de San Salvador de Jujuy, nous reprenons la route pour une longue traversée de l'Argentine d'Ouest en Est : 2 longues journées de lignes droites interminables à travers la pampa (« prochain virage à 404 km » selon le GPS...).

Nous dormons une nuit dans une station-service : des argentins sympas et chanteurs viennent nous offrir leur CD et se font photographier devant le camping-car.

Nous dormons la seconde nuit dans le parc municipal de Basavilbaso, petit village sympa à 100 km de la frontière uruguayenne : le parc est très propre, plein de jeux pour les enfants, avec de l'eau, des barbecues et du wifi !


Puis le lendemain nous franchissons la frontière, en 17 minutes chrono ! C'est notre record (enfin non, on avait fait mieux à l'aller ici, mais ils avaient oublié ! De nous faire le papier de sortie du véhicule et nous avions été ennuyés à la frontière suivante, notre camping-car étant donc entré « illégalement » : cette fois-ci c'est bon!).

Et de là, nous poursuivons selon le même principe : d'interminables lignes droites... Nous allons jusqu'à Colonia del Sacramento, petit port situé en face de Buenos Aires à l'embouchure des grands fleuves. Sa situation privilégiée a fait que la ville a été très rapidement peuplée par les Portugais et il reste beaucoup de traces de cette époque coloniale. La ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco, mais est toute tranquille à cette époque de l'année (nous sommes en plein hiver pour ici).

Nous trouvons un parking au bord de l'eau et près d'un parc pour les enfants.



Nous tournons dans la vieille ville le lendemain quand soudain, nous voyons un camping-car connu, ce sont des suisses avec 2 enfants croisés à Vilcabamba en Equateur. Nous prenons le café et discutons un bon moment avec eux. Pour eux aussi, c'est leur du retour depuis Montevideo.




« Des milliers de plantes meurent chaque année à cause des végétariens.
Sauvez une plante !!! Mangez un asado !!! »
 


Bilan des dernières semaines pour les enfants

Aubin

Les +
- Quand on est allé sur le Salar d' Uyuni en prenant un tour pour 3 jours en 4x4. C'était magnifique et ça donnait l'impression de marcher sur de la glace. Nous sommes aussi allés sur l'île Incahuasi où il y avait plein de grands cactus. Le soir, nous avons dormi dans un hôtel de sel et il faisait très froid la nuit. Le lendemain, nous sommes partis dans le Sud Lipez. Nous avons vu un lac rouge et d'autres lacs gelés. On a redormi dans un autre hôtel où là il faisait très, très froid. On s'est levé très tôt pour aller voir des geysers qui fumaient. Ensuite, nous avons vu le désert de Dali et puis Papa, Maman, Cécile et Blanche sont allés se baigner dans des thermes. Et enfin, nous sommes rentrés à Uyuni retrouver le camping-car.
- J'étais content de voir Cécile et Virginie ici parce qu'on a pu jouer avec elles et les revoir et j'étais triste de les quitter après le Salar.

Le -
- Pendant la nuit dans l'hôtel il a fait – 20°C, c'était très très froid...


Blanche

Les +
- Cécile et Virginie sont venues et nous avons pris un tour pour faire le Salar d'Uyuni et le Sud Lipez. Le Salar est tout blanc « on dirait de la neige ». Et dans le Sud Lipez, il y a de la neige « et de la vraie neige cette fois ». On a eu beaucoup de chance pour le temps nous disait le guide. On a pu escalader des rochers, voir des geysers. Il y en avait un qui était petit mais il avait beaucoup de pression et les gens s'amusaient à le traverser... Tout ça, on l'a fait avec les filles. C'était bien et j'ai été très contente qu'elles soient là avec nous.
- J'ai bien aimé quand nous sommes allés chercher Cécile et Virginie à l'aéroport. Nous sommes arrivés à 4h du matin et le vol avait du retard, nous avons dû attendre une heure de plus. Quand elles sont arrivées, j'étais très contente. Avec Aubin, on avait bien préparé les lits car Virginie allait dormir dans le lit d'Aubin et nous on dormait tous les 2 dans mon lit. On avait même testé la nuit d'avant. Et nous avons tous pris le petit-déjeuner ensemble sur le parking de l'aéroport avant qu'on aille à Incallajta où nous nous sommes posés dans un bivouac où il y avait plein de moutons.

Le -
- Je suis un peu triste car pendant le tour j'ai été un peu malade le dernier jour alors que c'était super bien.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire