mercredi 26 avril 2017

25 avril 2017 - Plongée vers l'Amazonie équatorienne

D'Ambato, nous décidons de partir vers l'Amazonie, ses immenses forêts et sa multitude de fruits.


Notre première halte nous conduit à Banos où nous nous garons à côté d'un immense parc urbain rempli de jeux pour enfants. De là, on a l'impression de voir une cascade tomber directement dans la ville.
La cathédrale de Banos est magnifique et nous la visitons au moment d'une célébration. Un sanctuaire en l'honneur d'une vierge est située juste à côté et elle protège la ville des menaces liées au volcan qui surplombe Banos.





Nous tournons dans la ville, voyons une de ses spécialités, les confiseurs travaillant le sucre, et faisons quelques achats au marché artisanal. Nous apprenons, grâce au wifi du parc municipal, le résultat du premier tour des élections présidentielles en France.



Nous allons nous installer dans un camping (camping paraiso) situé sur la Route des Cascades qui descend de Banos vers l'Amazonie.

Après une nuit marquée par une pluie forte sans discontinuer, nous faisons un peu de lessive, rangeons, changeons les draps (ce n'est pas facile en camping-car), pendant que les enfants construisent une cabane et jouent au ping-pong.





En suivant, nous allons au Pailon del Diablo, une petite randonnée, le plus joli site touristique d'Equateur voit-on inscrit sur un panneau, qui nous conduit jusqu'à une cascade. Dans un nuage de brume, nous allons jusqu'à des miradors, puis avançons dans un petit boyau taillé dans la roche, à genoux, jusque quasiment derrière la cascade. Nous sommes trempés mais c'est superbe.







Puis nous franchissons un pont de singe au-dessus de la rivière pour aller « El otro lado » (de l'autre côté) où nous pique-niquons.





De là, nous reprenons le camping-car pour aller encore plus loin vers l'Est et petit-à-petit entrer en Amazonie. Notre destination est le Paseo de los Monos, un refuge animalier qui garde et soigne les animaux amazoniens, et en particulier les singes.


Yvan, le suisse, propriétaire des lieux nous accueille très bien, nous faisant découvrir ce lieu insolite, qui recueille divers animaux qu'on lui apporte. Il se balade en permanence avec un bébé singe laineux, Jacky Brown, autour du cou (il remplace sa mère...) et d'autres animaux (singes, coatis) tournent à proximité immédiate de la maison, voire dans la maison pour un bébé capucin. Blanche donne le biberon à un bébé singe.




Nous faisons le tour du site, voyons d'autres animaux (dont un margay, un petit ocelot) : singes, aras, tortues, serpents, poissons... une véritable petite arche de Noé au milieu d'un bout de forêt primaire encore préservée, mais menacée à très court terme par une route qui longera directement le site.





Le lendemain, nous nous mettons au travail, avec les quelques volontaires (français, allemand, américain, équatorien,...) également présents sur le site. Aurore prépare la nourriture pour les animaux, Blanche et Aubin jouent avec les bébés singes et je prépare le repas pour toute la troupe.






Bilan de la semaine pour les enfants

Aubin

Les +
- Quand on a trouvé un gros œuf sur la table et plein de petits œufs cachés partout dans le camping-car. C'était Pâques, on en a mangé et le chocolat était très bon.
- Quand on était à Puerto Lopez au bord de la plage, et Marley et Zayann nous ont prêté leurs planches. On prend une vague et elle nous porte jusqu'au bord. C'était trop bien !

Le -
- Quand on est arrivé dans un camping où il y avait une piscine et des toboggans, mais il n'a fait que pleuvoir et finalement on est allé dans une station-service.

Blanche

Les +
- Quand Papa et Maman nous ont fait une surprise. Quand on s'est levé, sur la table, il y avait des cadeaux et plein d'oeufs de Pâques !
- Quand on est allé sur une barque de pêcheur. Nous avons pêché avec un fil. Je n'ai pas eu de poisson mais un de nos copains a eu un petit eu un gros poisson.

Le -
- Sur l'Océan Pacifique, il y a eu une grosse vague et je me suis fait renverser alors que j'étais tout habillée !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire