dimanche 4 juin 2017

31 mai 2017 - Bilan du 7ème mois

Les +
- le sourire toujours présent des Colombiens, leur gentillesse et leur curiosité, le soin et les couleurs qu'ils apportent à leurs maisons
- les paysages tout verts de Colombie, et surtout la vallée de la Cocora, un de nos coups de cœur du voyage, avec ses palmiers, sa balade à cheval et ses colibris
- de nouveau la tranquillité et la sérénité qui se dégagent de l'Equateur, ainsi que l'accueil des gens
- les vraies vacances passées à l'Hosteria Camare en Equateur, au bord du Pacifique et souvent dedans vu la température de l'eau
- Sommerwind à Ibarra, un vrai camping comme on les aime, avec les services qu'il nous faut, mais une part de liberté... bon y'avait aussi le sentiment d'être en Allemagne avec les nombreux camping-caristes germanophones qui s'y trouvaient
- les couleurs du marché d'Otavalo
- la tarabita de Mindo et les colibris qui volent dans tous les sens
- la gentillesse de Don Valentin et de sa famille lors de leur accueil à Quitsalo
- la bouille des enfants quand ils ont vu les parcs aquatiques et le zoo de l'Estancia Napoles
- le régime (énorme) de bananes à 1 dollar US

Le -
- la pluie qui a un peu perturbé notre viron colombien
- les moyennes réalisées sur les routes colombiennes (ça tourne et ça monte tout le temps)
- les péages que l'on trouve tous les 20 km en Colombie (pour des routes pas fameuses), on a l'impression de payer tout le temps, et le fait de passer chaque fois dans une catégorie supérieure à cause de nos doubles roues à l'arrière (alors que les panneaux indiquent ce prix pour les doubles essieux)
- le village de Mindo en tant que tel, qui est laid (et beaucoup trop cher!) alors que son environnement est superbe
- que ce soit déjà le bilan du 7ème mois...
- trop de bananes dans le camping-car qui, à force, deviennent noires

Aucun commentaire:

Publier un commentaire